Les femmes et le deuil

En période de deuil, l’homme et la femme ont une façon différente de ressentir et d’exprimer leurs émotions. La plupart des femmes vont avoir besoin de parler et d’extérioriser ce qu’elles ressentent. Cela va leur permettre de nommer leurs émotions, de comprendre ce qui se passe en elles et surtout de se reconstruire. C’est pourquoi lorsqu’un évènement émotionnel puissant tel que le deuil a lieu, la femme peut raconter ce qu’elle éprouve. La parole est alors un moyen de se reconstruire.

Les femmes et leurs émotions durant le deuil

Les femmes ont tendance à vivre ce que l’on appelle un deuil intuitif : elles vont se libérer de leurs sentiments afin de faire face au deuil. En partageant leurs pensées, elles trouvent une certaine résonance à leur chagrin. Les pleurs peuvent être non seulement un moyen d’exorciser la douleur mais aussi de faire comprendre à leur entourage la profondeur de leur tristesse.

Les femmes et les hommes inégaux face au deuil ?

Évidemment femmes et hommes vivent ces émotions fortes à leur manière. La compréhension et la patience sont des notions clés dans ces périodes sombres. Chacun vit le deuil à sa manière et il est courant que la personne endeuillée reproche aux autres de ne pas comprendre ce qu’elle vit. Colère, sentiment d’injustice, repli sur soi… Quel que soit son sexe, chacun a besoin de traverser les étapes du deuil à son rythme.
Parce que les femmes ont plus tendance à verbaliser leur douleur, elles iront peut-être plus facilement qu’un homme solliciter de l’aide auprès des proches et de la famille. Il est toujours important d’être entouré en période de deuil.

Laisser un commentaire