Les hommes et le deuil

Lorsqu’il perd un être aimé, l’homme ne réagit pas comme une femme. Il se retrouve souvent confronté à la difficulté d’exprimer ses émotions et sa douleur. Il n’est pas rare que sa famille et ses proches, ignorant ses tourments internes lui reprochent son indifférence voire son insensibilité. L’homme fait son deuil à sa manière. Intériorisant plus ses pensées.

Se retirer du monde pour faire son deuil

Confronté à un deuil, l’homme a tendance à chercher la solitude et l’isolement pour panser ses plaies, à la manière d’un animal blessé. Il n’est pas rare qu’un époux reste prostré à la suite du décès de sa femme, qu’un fils reste mutique après la perte de son père… Il serait maladroit de les croire insensibles. Nombreux sont les hommes qui éprouvent des difficultés à exprimer leurs sentiments. Et c’est là le poids du cliché de l’identité masculine : par crainte de faire preuve de faiblesse, l’homme garde en lui ses émotions. Il n’est pas aisé pour eux d’exprimer leur douleur, de se laisser aller à pleurer, de vivre à fond la tristesse… Par conséquent, il leur est particulièrement difficile de demander de l’aide ou d’accepter le soutien qu’on leur propose.

Paradoxalement, ce sont pourtant les hommes qui sont en charge des formalités administratives liées au deuil ainsi que de l’organisation de l’enterrement. Du fait de leur statut de « chef de famille », ils se doivent d’être responsable et ne s’autorisent donc pas à se « laisser aller ».

Comme n’importe quelle personne touchée par la perte d’un proche, l’homme endeuillé a besoin de temps pour « digérer » cette épreuve difficile. Les hommes auront sans doute besoin de se retirer en secret ou dans la solitude pour le faire. Cela pourra s’exprimer par le visionnage de photographies ou de sites Internet en lien avec la personne disparue. Une étape nécessaire pour cheminer au travers des étapes du deuil qui ne passe pas forcément par l’expression des émotions ou les pleurs. C’est un processus auquel il faut laisser du temps.

Laisser un commentaire