Deuil traumatique, comment y faire face ?

La mort peut frapper à tout moment et emporter brutalement la vie d’un être cher. Comment faire alors pour affronter un tel évènement ? Le Choix Funéraire vous donne quelques conseils pour vous aider à faire face à l’inacceptable.

Qu’est-ce qu’un deuil traumatique et pourquoi est-il si différent ?

Un deuil est souvent qualifié de traumatique lorsque le décès a été violent et impromptu. En effet il est très difficile pour les proches de faire face à cette perte soudaine à laquelle ils n’ont pas pu se préparer. L’expression « un coup de tonnerre dans le ciel bleu » est d’ailleurs souvent utilisée pour essayer d’illustrer ce qu’il s’est passé. Lors d’un deuil traumatique certains éléments peuvent être particulièrement douloureux pour les proches.

Il est courant que l’entourage ne puisse pas se recueillir immédiatement auprès du défunt à cause d’une autopsie obligatoire, un corps disparu ou non identifiable. Si en plus de cela le décès est médiatisé il est très compliqué et douloureux pour les proches de réussir à avancer tout en revivant sans cesse ce qu’il s’est passé. Il faut noter aussi qu’un décès soudain amplifie toutes les émotions fortes des proches telles que la peur, la peine et la colère. Alors comment faire son deuil lorsque l’on n’a pas eu le temps de faire ses adieux ? Comment reprendre goût à la vie alors que des images nous hantent ?

Comment faire pour se relever après une mort violente ?

Un soutien qu’il soit d’origine professionnelle ou familial est indispensable durant cette épreuve. Le fait de communiquer et d’exprimer ses émotions va permettre de se libérer et de prendre conscience de la perte du défunt. Il faut aussi se laisser du temps, beaucoup de temps pour digérer ce qu’il s’est passé. S’engager dans une association ou aider les autres à surmonter leur désespoir, est la première action que l’on retrouve dans les témoignages de personnes, victimes d’un deuil traumatique. Des réseaux d’entraide, des forums et des personnes qualifiées sont là pour vous aider. Sachez que vous n’êtes pas obligés d’affronter cette épreuve tout seul.

Laisser un commentaire