15 ans après, je pense à elle tous les jours

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  Emmanuelle CHAUVIRE-LEDUC, il y a 4 ans et 3 mois.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #236

    Benoit
    Participant

    J’ai perdu ma maman lorsque j’avais 14 ans. J’en ai aujourd’hui 29. Tous les jours, dès le réveil, je pense à elle. Je me demande si un jour, j’arriverai à estomper ma douleur ? Est-ce normal après toutes ses années de ne pas réussir à « oublier » ?

    #263

    Bonjour Benoît,
    La perte d’un être cher est toujours un moment, une épreuve qui laisse des traces dans toute vie et pendant toute la vie. Rien n’est plus comme avant. Cela est d’autant plus vrai, plus douloureux, quand il s’agit d’un parent, qui est une figure d’attachement très importante, ici, votre mère. De plus, lorsque votre mère a disparu, vous étiez jeune adolescent, « en construction » de vos projets, de votre identité. Et nous savons tous, que pendant cette période intense qu’est l’adolescence en termes de questionnements existentiels, de remise en question et de doutes, combien nous avons besoin d’être entouré de personnes ressources et d’affection, de sécurité et de constance dans nos relations fondamentales (celles avec nos parents, grands-parents, frères et soeurs). Je reçois dans votre post, votre tristesse, profonde et durable. Vous me demandez si cela est normal de ne pas « réussir à oublier ». Je vous dirais que oui, c’est normal de ne pas oublier. Cependant, le rapport au souvenir de votre mère s’est peut-être transformé, ce qui est normal. Si vous souffrez trop de ce souvenir, de son absence, en parler avec quelqu’un dont c’est le métier d’entendre et d’accompagner l’humain peut être un recours soutenant pour vous permettre d’avancer dans votre vie.
    Bien à vous,

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.