La mort de ma soeur me rend dépressive

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  Emmanuelle CHAUVIRE-LEDUC, il y a 4 ans et 3 mois.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #367

    milmile
    Participant

    Suite au décès de ma sœur, je n’arrive plus à me lever le matin, à avoir des projets personnels ou professionnels. Je suis étudiante et mon BTS est « foutu », je n’arrive plus à avoir l’envie de réussir et de faire face à tout ça.
    Je suis vraiment en déprime. Je n’imagine pas les mois à venir. Mes amis, ma famille arrivent à reprendre leurs activités. Mais moi je n’y arrive pas, et je ne suis pas sûre que j’aie envie de le faire et d’y arriver. Parfois, je ne demande même si je ne devrais pas aller la rejoindre. J’aurais envie de dormir pendant, des heures, des jours, des années pour tout oublier.

    #373

    Bonjour Milmile,
    je suis sensible à ce que vous décrivez de votre état. D’ailleurs vous parlez vous même de « dépressive », et vous décrivez les traits symptomatiques d’un épisode dépressif lié au deuil de votre sœur. Si traverser un épisode comme celui-ci est fréquent et légitime après un deuil, cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas recevoir d’aide sous prétexte que « cela passera ». Vous le dites aussi, votre entourage semble aller mieux mais vous, vous n’en n’êtes pas là et vous vous inquiétez pour votre avenir, vos études et semblez épuisée au point de songer « à la rejoindre, dormir pendant des heures, des jours… ». Il y a suffisamment d’indicateurs pour que je me permette de vous dire d’aller consulter Milmile, votre médecin, un thérapeute, pour que vous puissiez progressivement reprendre le cours de votre vie parce que, aujourd’hui, vous n’allez pas bien et vous avez le droit, comme le droit, aussi, de prendre soin de vous et que l’on prenne soin de vous.Bien à vous,

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.