Mon père ce héros

Mots-clés : 

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  Emmanuelle CHAUVIRE-LEDUC, il y a 4 ans et 1 mois.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #269

    Bertranda
    Participant

    Bonjour, mon père est mort à 48 ans des causes d’une maladie il y a deux ans. Mon père n’était surement pas parfait, mais il était le meilleur papa du monde pour moi. Il m’a enseigné tout ce qui me permet aujourd’hui de vivre ma vie sereinement. Chaque jour, je fais en sorte de reproduire auprès de mes enfants ce qu’il m’a appris. Je voudrais tellement que mes enfants vivent la même relation avec leur père que ce que moi j’ai vécu avec lui. Il était prévenant, affectueux et malgré le fait que j’avais grandi il restait un papa poule. Dois-je continuer à « idolâtrer » mon père, même après sa mort ?

    #370

    Merci Bertranda pour votre témoignage empreint d’une grande tendresse. Vous, vous pensez que vous « idolâtrez » votre père, sans doute lui connaissez-vous quelques défauts ? Sachez que chaque relation est singulière, unique et riche. Ce que vous avez vécu avec votre père vous donne des repères, des désirs de transmission auprès de vos enfants, et vous guide aujourd’hui. Cela me paraît plutôt sain de vouloir transmettre ce qui est « bon ».
    De la façon dont vous en parlez, je comprends que vous attendez qu’il se passe la même chose avec vos enfants… Ce serait sans compter sur leur créativité, leur tempérament propre et le votre, vous ne croyez pas ? Ce que j’essaie de vous signifier est que ce que vous avec reçu est important, ce que vous en faites est essentiel et nécessairement « coloré » de ce que vous êtes vous, et qui vous êtes aujourd’hui, de vos expériences. Ce n’est pas renier ce lien d’attachement que de vous accorder un peu plus de mérite, qu’en pensez-vous? Votre histoire affective avec votre père est précieuse pour ce qu’elle vous permet de transmettre de tendresse et de sécurité auprès de vos enfants. Sans nécessairement « l’idolâtrer ». Bonne continuation à vous Bertranda,

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.