Que faire de l’identité numérique du défunt

Aujourd’hui nous produisons une quantité importante de données numériques. Sur le web en passant par les réseaux sociaux et les applications, notre passage laisse des traces. Internet signifie donc posséder une vie virtuelle illimitée dans le temps. Que se passe-t-il alors dans le cadre d’un décès ? Que deviennent ces informations ? Voici quelques éléments sur le sujet

Qu’est-ce-que l’identité numérique ?

L’identité numérique est l’ensemble des informations concernant un internaute que l’on trouve sur le web. Elle concerne les photos, les blogs, les profils et pages sur les réseaux sociaux…. Après un décès ces données continuent d’exister sur la toile, on parle alors de mort numérique. La question du devenir de ces données s’impose, il peut en effet être douloureux pour les proches du défunt de tomber régulièrement sur des contenus en relation avec la personne décédée.

Quels sont les droits des proches de l’internaute ?

Actuellement selon la loi Informatique et Libertés, l’internaute est le seul à posséder des droits sur ses données. C’est pourquoi lors d’un décès, les proches et les héritiers ne peuvent ni modifier, ni supprimer ni avoir accès aux données. La loi, encore récente sur le sujet ne répond pas encore complètement aux enjeux sociétaux et juridiques de la mort numérique. Il est cependant possible de signaler le décès en envoyant un certificat de décès aux sites concernés pour que les informations soient mises à jour.

Facebook propose par exemple de transformer le profil d’un internaute en mémorial, ou encore de déclarer un légataire. Il existe aussi des coffres forts numériques qui digitalisent et conservent les données des utilisateurs ainsi que leurs dernières volontés numériques.

Le sujet étant encore récent, la loi évoluera certainement pour s’adapter au mieux aux besoins des familles et des proches tout en respectant les dernières volontés numériques du défunt. Le site de la Cnil est la référence en matière de législation numérique et vous permettra d’être au courant des dernières actualités sur ce sujet.

Laisser un commentaire