Comment les souvenirs peuvent aider à passer le cap du deuil ?

Que l’on s’y attende ou non, la perte d’un proche est une période difficile à vivre. Lorsque que l’on va chercher du réconfort auprès de personnes extérieures, celles-ci conseillent parfois d’oublier ou de recommencer à zéro. Même si ses phrases sont prononcées par des personnes bien intentionnées, elles ne peuvent vous aider à surmonter le deuil, au contraire. Les souvenirs sont essentiels pour avancer et apprendre à vivre avec l’absence de l’être cher.

L’importance des souvenirs pour surmonter le deuil

Pour faire face à l’émotion et à la douleur, la famille et les amis du défunt peuvent réagir différemment.
Certains vont tenter d’occulter leur douleur et l’absence du proche en utilisant l’oubli comme mécanisme de défense contre l’excès d’émotions. D’autres vont à l’inverse vouloir se souvenir de la personne décédée. Pour accepter le deuil, il est nécessaire de passer par plusieurs phases. Il se trouve que les souvenirs sont les éléments indispensables de la période d’acceptation. En reniant l’absence et la perte d’un défunt, la douleur est masquée et le décès minimisé.

Un deuil long et éprouvant peut alors s’en suivre. Les souvenirs sont un baromètre émotionnel, ils permettent de renseigner sur les émotions présentes. Lorsque les proches vont chercher des souvenirs heureux ou se rappellent de moments partagés avec le défunt, ils maîtrisent en quelque sorte leurs émotions et peuvent décider de penser à des choses positives pour se réconforter. Faire les activités que pratiquaient la personne décédée, regarder des photos… tout cela fait vivre les souvenirs et peuvent aider à rendre le deuil moins douloureux.

Chacun réagit différemment face à la perte d’un être cher. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de faire son deuil. Pour le surmonter il faut avant tout se laisser du temps, suivre ses émotions et agir en fonction.

Laisser un commentaire